mon bullet journal the funky fresh projectHello Funky Fresh People,

Ça fait un petit moment que je me questionne sur le phénomène du bullet journal. Est-ce que cette organisation est faite pour moi ? Est-ce que c’est LA solution qui me permettra de bannir ma tendance à procrastiner ? Est-ce que je peux vivre avec un seul carnet ? Pour répondre à mes interrogations, je me suis beaucoup, beaucoup documentée…peut-être trop !
En parcourant le web, j’ai découvert le monde des « artistes » du bullet journal !! Des pages plus belles les unes que les autres…Pffff…Du coup pendant quelques mois, j’ai abandonné l’idée. J’étais un peu perdue sur l’utilité de bullet journal et si je devais passer mes journées à dessiner, définitivement, ce n’était pas fait pour moi.

Mais cet été, je me suis repenchée sur le sujet en décidant de tout reprendre du début. Le bullet journal (prononcez « boulette journal ») ou bujo (= bullet + journal) a été inventé il y a quelques années par Ryder Caroll, un designer new-yorkais. D’ailleurs, je vous invite à aller sur son site bulletjournal.com

Avant de vous lancer, je vous conseille de regarder la vidéo de Ryder Caroll

Le Bullet Journal est un système d’organisation personnalisable et permettant l’erreur. Il peut être votre liste de choses à faire, votre carnet de croquis, votre carnet de notes, votre journal intime… mais surtout, ce sera tout ça en même temps. – Ryder Carroll, bulletjournal.com

Matériel

♥ Un carnet
♥ Un stylo noir (vert et rouge en option)
♥ Une règle (facultatif)
♥ Des crayons de couleur (facultatif)

mon bullet journal the funky fresh project materielVous l’aurez compris, un carnet et un stylo feront très bien l’affaire pour commencer. En ce qui me concerne j’ai recouvert un vieux carnet que j’avais commencé avec un joli tissu et c’est parfait.

ENTRIES

La première étape est de savoir de quoi on veut parler dans son bujo. J’ai choisi de l’utiliser pour gérer mon quotidien (sorties, courses,…) mes RDV (pros et persos), le blog (les posts, les tutos,…), gérer mes todo listes et la gestion de The Funky Fresh Project (administratif, la prospection, ateliers,…). Les thématiques sont les « ENTRIES » de votre bujo: Objectifs, Notes, Todo, Blog,….A vous de définir les vôtres !

BULLET

Initialement, il y a 3 catégories de « bullet » (= puces): les carrés pour les tâches à faire, les ronds pour les événements et les points pour les notes.

Je l’ai un peu customisé mais la base est là !

Dans mon lexique, j’ai ajouté un « signifier » (= indicateur) pour apporter une précision à une « bullet » comme un RDV important par exemple.

INDEX

mon bullet journal the funky fresh project indexToutes les pages de votre bujo doivent être numérotées. Ensuite vous pouvez faire votre index qui vous permettra de retrouver facilement vos « entries« . Prévoyez 2 pages au débit de votre carnet pour votre index. Vous le remplissez au fur et au mesure de l’évolution de votre bujo.

MENSUEL

Certains ont des calendriers annuels, mensuels, hebdos et quotidiens. J’ai décidé de me concentrer sur les calendriers mensuels et hebdos.

Mon calendrier mensuel me permet d’avoir une visibilité sur le mois avec les anniversaires, les sorties, les objectifs pour le boulot, les posts pour le blog,…

HEBDO

Mon calendrier hebdo je m’en sert pour détailler tout ce que j’ai à faire dans la semaine pour accomplir ce que je me suis fixer comme objectifs dans le mois.

Pour débuter j’ai vraiment opté pour une version simple qui me corresponde. Pas de pression je tente l’expérience jusqu’à fin 2017 à la cool et on verra.

Alors on se retrouve ici en Janvier pour un premier bilan !

En attendant, n’hésitez pas à me parler de votre expérience bujo ou à partager vos solution anti-procrastination.

A bientôt.

Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X